Chaumes encore : emploi, conditions de travail – la CGT demande à être reçue

Mis en ligne le 19 août 2014 | Article lu 1 001 fois

Alors que ce centre vient d’ouvrir (en mai 2014), dès le mois de juin, la CGT FAPT tirait la sonnette d’alarme sur le manque d’emploi, le poids de la partageagle, les conditions de travail. Il nous avait été répondu que, en matière d’emploi tout particulièrement, les choses allaient s’améliorer. Là encore, on se demande s’il faut rire ou pleurer…La preuve :

- samedi 26 juillet : 10 quartiers à découvert

- lundi 28 : 5 découverts

- samedi 9 août : 7

- lundi 11 : 4

- samedi 16 : 8.

Et  on engueule les facteurs quand ils laissent deux trois lettres urgentes sur leur casier, quand les réex , tueries, ne sont pas faites avant de partir en tournée!

La réponse est , <<on n’a accordé un maximum de congés et ça bloque les jours de partageable>>. Déjà, ce sont des congés qui ne coûtent pas chers à la Poste : soit on passe en partageable, soit on ne remplace pas! La CGT revendique qu’un maximum de postières et postiers puissent bénéficier de congés en juillet et en août. Là dessus, no problem! Mais il faut aussi s’assurer que celles et ceux qui restent n’en paient pas les conséquences. Il faut aussi parallèlement à l’octroi de congés revenir à l’embauche de saisonniers comme cela se faisait dans le passé.

Mais le problème de l’emploi est récurent et risque bien d’être encore plus épineux dès que la période estivale sera finie. Pourquoi d’ailleurs les deux collègues de Chaumes qui ont passé avec succès la formation Contrat-Pro n’ont-ils toujours pas de CDI?

Enfin, d’autres problèmes continuent de perdurer alors que ce centre est flambant neuf. Ainsi, il manque encore des vestiaires pour certains collègues…

Lire–>Audience Chaumes en Brie

 

 

Partagez cet article
  • email
  • Google Bookmarks
  • MySpace
  • Twitter
  • Wikio FR
  • Facebook

Page d'accueil

Laissez un commentaire :

Current month ye@r day *

La CGT, une force à vos cotés.