Decazeville (12) – Les postiers du Bassin déterminés à ne rien lâcher

Mis en ligne le 07 juil 2014 | Article lu 944 fois

Hier, comme souvent par le passé, le Bassin s’est dressé comme un seul homme. Face à un conflit jugé «inadmissible» aussi bien par les syndicalistes postiers ou non et les usagers solidaires, ils étaient près de 400 personnes à s’être rassemblées devant la plate-forme de distribution du courrier d’Aubin-Decazeville. Au matin du vingtième jour de grève, la population locale et des postiers venus de tout le département sont venus témoigner de leur soutien dans un conflit qui n’a que trop duré. Sur les grilles du centre de distribution, des slogans de colère ont fleuri. Ainsi, à quelques mètres des restes de pneumatiques calcinés, stigmates de la lutte des jours derniers, des slogans comme «La Poste ne sait pas négocier : on attend la médiation» ou «40 jours de sécabilité : c’est non !» habillent la façade de l’établissement. Les usagers solidaires et la population de cette terre de combat social qu’a toujours su être le Bassin decazevillois ont ensuite écouté les allocutions de David Gistau et Laurence Cahors, syndicalistes CGT.

(Source)

Partagez cet article
  • email
  • Google Bookmarks
  • MySpace
  • Twitter
  • Wikio FR
  • Facebook

Page d'accueil

Laissez un commentaire :

Current month ye@r day *

La CGT, une force à vos cotés.