7 Septembre : toutes les raisons d’être en grève !

Mis en ligne le 22 juil 2010 | Article lu 1 109 fois

cgt_retraite.jpg

Le gouvernement présentera son projet de loi à l’Assemblée nationale concernant les retraites. Ce texte est un recul pour les droits et acquis des salariés. C’est un choix de société qui se détermine :

• soit nous aurons à travailler plus longtemps pour ne pas gagner plus voire beaucoup moins. Travailler plus longtemps, avec de mauvaises conditions de travail réduira automatiquement la durée de vie consacrée à la retraite.

• soit tous ensemble nous nous mobilisons pour exiger le respect du droit à la retraite à 60 ans et les conditions de financement pour assurer le présent et l’avenir.

Voir =>Tract Courrier – 7 septembre et Pétition Courrier – 7 septembre

L’argent existe

En 2009, le fisc a récupéré 15 milliards d’€uros de fraude sur les grandes fortunes ! Prenons sur les profits financiers et réformons l’assiette de cotisations sociales.

La Poste s’aligne sur la volonté gouvernementale, tant sur les questions de retraite que de politique sociale.

Les exemples ne manquent pas : avant même la loi votée et appliquée, les instructions sont données pour intimider les collègues.

- Droit à la retraite pour les pères et mères de 3 enfants remis en cause par les conditions

- Au courrier, à ce jour non reconduction du DAFA. Celui-ci, qui plus est, n’a jamais fait l’objet de négociation

- A ce jour non reconduction de reconduction des dispositifs de fin de carrière

- De nombreux agents partent en retraite sans promotion et lorsqu’ils peuvent prétendre à une RAP une RPP de la classe I à II La Poste imposerait comme pré requis le permis poids lourd !

- En matière salariale et le courrier se distingue, se sont près de 60% de dossiers qui gagnent moins de 1.600 euros par mois

Les métiers du courrier sont pénibles :

 Travailler 6 jours sur 7 par tous les temps

 Travailler avec des horaires atypiques et contraignants

 Subir la mécanisation, la modernisation à outrance au détriment des rythmes biologiques

 Imposer des organisations de travail qui ne visent que la productivité au détriment de la santé des agents et du service public.

Cela doit cesser.

La pénibilité doit être reconnue. Le projet de loi gouvernemental soutenu par le Medef, par La Poste, envisage une pénibilité reconnue pour 10.000 salariés toutes professions reconnues.

Le service actif n’a pas à être remis en cause et doit être garanti à tous, à taux plein dès 55 ans, il doit être étendu à tous les nouveaux recrutés quelques soient leur grade ou leur statut

Service public et rôle social des postiers, du facteur

Il ne suffit pas pour La Poste d’en parler mais il faut des actes !

Non seulement La Poste ne cesse d’en parler, mais quotidiennement elle restructure, supprime des emplois, elle détruit le service public et ses réseaux traitement du courrier.

Le conflit de St Cyprien sur Dourdou en est une parfaite démonstration.

Elle impose de tels rythmes de travail qu’elle contraint les personnels a ne plus assurer de rôle social et organise une baisse de qualité de service

D’autres choix sont possibles.

La CGT propose à tous les personnels quelques soit leur service et leur grade de se réunir, de décider d’être dans l’action, en grève et en manifestations le 7 septembre.

Toutes ces revendications font l’objet de nombreuses luttes au courrier.

Décidez collectivement d’agir le 7 septembre sera les fédérer, donnez plus de puissance aux revendications locales et générales.

La CGT propose que chaque centre courrier/colis s’engage sur un appel national à l’action.

Le 7 septembre, faisons nous entendre, unitairement personnels et organisations syndicales, de La Poste et du Gouvernement.

Partagez cet article
  • email
  • Google Bookmarks
  • MySpace
  • Twitter
  • Wikio FR
  • Facebook

Page d'accueil

Laissez un commentaire :

Current month ye@r day *

La CGT, une force à vos cotés.