Cléguérec : une manifestation contre la réduction des horaires de La Poste

Mis en ligne le 30 déc 2011 | Article lu 1 133 fois

En septembre dernier, les élus du canton s’étaient mobilisés pour protester contre la fermeture du bureau de poste, envisagée le lundi à Cléguérec. Le couperet est tombé il y a quelques jours. La direction départementale a décidé de mettre en application cette fermeture des guichets, dès le 2 janvier. Les horaires d’ouverture passeront ainsi de 26 h 50 à 22 h 50 par semaine. « Nous avons rencontré la directrice chargée du Morbihan et du Finistère. Mais il n’y avait aucun dialogue possible », explique le maire, Marc Ropers.

La décision serait motivée par une fréquentation insuffisante, au vu des horaires d’ouverture. Ces derniers avaient déjà été revus à la baisse en 2008, avec la suppression du jeudi après-midi

Un impact sur le commerce local

« Nous ne sommes pas les seuls touchés. Melrand, Guern ou Séglien l’ont été aussi. Mais là, c’est la première fois qu’on s’attaque de la sorte à un chef-lieu de canton. A qui le tour ensuite ? », regrette Marc Ropers.

La commune compte pourtant 2 965 habitants et l’évolution démographique est prévue à la hausse. Chaque jour, de nombreux habitants du canton s’arrêtent à Cléguérec, pour poster une lettre ou retirer de l’argent, plutôt que de se rendre à Pontivy. D’autres, âgés, n’ont pas la possibilité de se déplacer ailleurs. « C’est absurde. On se bat pour faire vivre nos communes et on nous enlève ce service public. Cette restructuration aura un impact sur le commerce local et sur la qualité de vie dans notre chef-lieu de canton », souligne Maryvonne Le Forestier, première adjointe.

Les élus craignent, à terme, la disparition pure et simple du bureau. « Avec la réduction des horaires, la fréquentation va forcément chuter. Et on aura bon jeu de nous expliquer ensuite qu’il faut réduire encore l’ouverture. » En lien avec le comité local de soutien de La Poste, le maire appelle les usagers à un rassemblement, samedi à 11 h, devant le bureau de poste. « Cette décision est inacceptable. Et nous invitons ceux qui partagent notre avis à le faire savoir. »

source

Partagez cet article
  • email
  • Google Bookmarks
  • MySpace
  • Twitter
  • Wikio FR
  • Facebook

Page d'accueil

Laissez un commentaire :

Current month ye@r day *

La CGT, une force à vos cotés.