Pénibilité, stress, suicides… STOP !

Mis en ligne le 19 avr 2011 | Article lu 999 fois


Nombre d’enquêtes soulignent la dégradation de la santé au travail. L’actualité necesse d’être nourrie par ces drames humains que sont les suicides au travail. Combiend’autres souffrances ? Dépressions, dopages, arrêts cardiaques…

La souffrance psychique au travail est fortement corrélée avec le fait de ne pas disposer des moyens pour faire un travail de bonne qualité. Le travail ordinaire tend àdevenir une épreuve qu’on ne surmonte plus qu’à un coût psychique démesuré et mal reconnu. Les salariés de l’encadrement sont tout particulièrement concernés

.Les organisations du travail développées ces 30 dernières années ont sollicité lessalariés comme jamais auparavant : formations, technicité, expérience, savoirs,traitement des données… A la complexité des outils techniques s’est ajoutée uneintensification des rythmes de travail permise non seulement par la technologie,mais organisée pour atteindre des résultats de plus en plus élevés en termes quantitatifs et qualitatifs.

Pour les cadres et les techniciens, cette intensité donne lieu à une charge mentaleélevée, renforcée par l’extension des horaires de travail, des forfaits jours, les rythmesde travail et la pression des objectifs à atteindre. Les sociologues parlent de« déprotection des cadres », trop sollicités, de temps de travail saturé.

Le tract =>> UGICT-CGT TRACT PENIBILITE AVRIL 2011

Partagez cet article
  • email
  • Google Bookmarks
  • MySpace
  • Twitter
  • Wikio FR
  • Facebook

Page d'accueil

Laissez un commentaire :

Current month ye@r day *

La CGT, une force à vos cotés.