ORANGE : Proteger les salarié.e.s la priorité sociale

Mis en ligne le 12 nov 2020 | Article lu 138 fois

 

La direction se cache derrière les consignes de l’exécutif pour ne pas respecter son obligation légale de protéger la santé physique et mentale des salariés.

Pire, elle perçoit dans la crise sanitaire un formidable accélérateur pour justifier un passage en force et au pas de charge des projets importants de restructurations (fusion des Services Clients SCO et UAT, évolution de l’adressage commercial des clients du marché Entreprise, ouverture du capital Orange Concessions de nos réseux RIP, Orange Ventures pour investir dans les Starts-up,..).

Rien ne justifie une telle précipitation. Ces projets comptables, de réduction des coûts d’un milliard d’euros net, consistent tous à externaliser et digitaliser toujours plus d’activités afin de réduire la force au travail de -11% d’ici 2022, soit une baisse des effectifs de – 8 425 ETPCDI (dont 80% sur le seul périmètre d’Orange France) et rendre le personnel restant malléable et corvéable à volonté.

=>ORANGE PROTEGER LES SALARIES

Partagez cet article
  • email
  • Google Bookmarks
  • MySpace
  • Twitter
  • Wikio FR
  • Facebook

Page d'accueil

Laissez un commentaire :

Current month ye@r day *

Voir aussi

  1. Orange/Négociations salariales 2020 – La priorité : augmenter les salaires

  2. [ORANGE] En direct des NAO N°2 – augmenter les salaires : une priorité

  3. Comptes annuels 2016 du groupe Orange : 3,2 milliards de bénéfices, la CGT réclame une autre répartition des richesses

  4. Préavis national Orange – Journée du 9 octobre 2018

  5. Orange : Préavis de grève pour la journée du mardi 12 septembre 2017

Derniers articles

La CGT, une force à vos cotés.