14 juillet : après les hommages de Macron, la sanction du patron.

Mis en ligne le 15 juil 2020 | Article lu 166 fois


Le 14 juillet, l’Elysée a invité 9 postièr-e-s à la cérémonie afin de rendre hommage à leur mobilisation et aux « services essentiels » qu’elles et ils ont rendu à la population.

La  Direction du Groupe communique cyniquement sur le sujet (voir ici)et tente de tirer profit de l’héroïsme de ses agents. Pourtant, cette Direction s’est déshonorée dès le mois de juin!

Alors que c’était la chie-en-lit, que le gel faisait défaut, que les masques dataient de 2009, bon nombre de collègues ont eu peur pour LEUR VIE, LEUR FAMILLE et LA POPULATION. En faisant valoir leur légitime droit de retrait, c’est tout cela qu’elles et ils défendaient aussi héroïquement. La seule réponse de la Poste c’est « ça vous allez nous le payer!!! ». Et dès le mois de juin, les retenues sur salaire tombaient!

Trop c’est trop! La CGT ne laissera pas faire.

Vous trouvez ici le courrier adressé à la Direction par le Syndicat départemental.

Partagez cet article
  • email
  • Google Bookmarks
  • MySpace
  • Twitter
  • Wikio FR
  • Facebook

Page d'accueil

Laissez un commentaire :

Current month ye@r day *

La CGT, une force à vos cotés.