Seine et Marne Courrier : quand la Poste décide que le droit de retrait serait illégal, la CGT FAPT 77 dit « On s’en fout. Notre santé d’abord »

Mis en ligne le 16 mar 2020 | Article lu 521 fois

 

De nombreux agents du Courrier de la Poste de Seine et Marne nous ont contacté pour exprimer leur légitime crainte face à la prolifération du coronavirus dans notre pays.

Crainte bien légitime au regard des annonces faites par le Premier Ministre samedi soir. Le Président devrait d’ailleurs s’adresser ce soir à la Nation.

Pour autant, la Poste Courrier dans le 77 est plus sensible à la santé financière de l’Entreprise, manifestement, u’à celle de son personnel. Ainsi elle menace (à peine) les agents qui veulent exercer leur droit de retrait « Au cas présent, et vu les mesures prises par la Poste (???) vous n’êtes pas autorisé-e-s à faire valoir ce droit ». En gros on vous prévient que vous serez dans l’illégalité.

La CGT FAPT 77 a réagi et a contacté la Direction à Noisiel…qui reste sur cette même posture!

Lire –> CGT FAPT 77 – Communiqué Coronavirus au Courrier

Partagez cet article
  • email
  • Google Bookmarks
  • MySpace
  • Twitter
  • Wikio FR
  • Facebook

Page d'accueil

Laissez un commentaire :

Current month ye@r day *

La CGT, une force à vos cotés.