5 et 8 mars 2020 : Soyons les grandes gagnantes ! Tou·te·s dans la rue !

Mis en ligne le 28 fév 2020 | Article lu 298 fois

Une réforme des retraites sexiste

Contrairement à ce que prétend le gouvernement, les femmes sont les grandes perdantes de la réforme des retraites :

• les 2 annuités de cotisation par enfant (et un an dans le public) dont bénéficient les mères seront supprimées ;

• la pension de réversion, dont les bénéficiaires sont à 90 % des femmes, ne sera plus accessible en cas de divorce ;

• la prise en compte de toute la carrière au lieu des 25 meilleures années (et des 6 derniers mois dans le public) ne permettra plus de neutraliser les périodes de temps partiels, ou d’interruption pour s’occuper des proches ;

• 400 000 femmes fonctionnaires (aides-soignantes, infirmières, sages-femmes…) perdront la « catégorie active » et la reconnaissance de la pénibilité. Alors qu’elles peuvent partir à compter de 57 ans aujourd’hui, elles devront attendre 62 ans ;

• il faudra travailler toujours plus longtemps, ce qui est particulièrement défavorable aux femmes qui sont déjà aujourd’hui 40 % à partir avec une carrière incomplète.

invit-5-mars-2020

tract-8-mars-URIF CGT

Partagez cet article
  • email
  • Google Bookmarks
  • MySpace
  • Twitter
  • Wikio FR
  • Facebook

Page d'accueil

Laissez un commentaire :

Current month ye@r day *

La CGT, une force à vos cotés.