Le 5 février : toutes les raisons de se mobiliser !

Mis en ligne le 29 jan 2019 | Article lu 159 fois


Depuis plusieurs années, la politique économique et sociale menée dans notre pays, et tout le monde occidental, vise à favoriser le capital au détriment du travail. Cela se traduit par des versements de dividendes toujours plus importants et des salaires toujours plus compressés. Cette réalité est vécue dans toutes les entreprises du pays et notamment celles des activités postales et des télécommunications.

Pour la CGT, il y a urgence à se mobiliser pour inverser cette politique et gagner des droits et garanties de haut niveau. Le mouvement social n’est pas atone. Au-delà des gilets jaunes, de nombreuses luttes existent, notamment sur le maintien de l’activité et des emplois. Toutefois, il nous faut aujourd’hui passer à un niveau supérieur dans les luttes, au niveau des entreprises pour que ce soient les salariés qui bénéficient du fruit de leur travail.

La CGT appelle les salarié-e-s, les agent-e-s, les jeunes comme les retraité-e-s, les privé-e-s d’emploi à se mobiliser ensemble par la grève et les manifestations pour obtenir :

 une augmentation du Smic, du point d’indice, de tous les salaires et pensions ainsi que des minima sociaux.

 une réforme de la fiscalité : une refonte de l’impôt sur le revenu lui conférant une plus grande progressivité afin d’assurer une plus grande redistribution des richesses et d’alléger le poids de l’impôt indirect (TVA, TICPE) pénalisant les salariés et les ménages, le paiement des impôts en France de grandes sociétés (ex. : GAFA), une imposition plus forte des plus hauts revenus et de la détention de capital ;

 la suppression des aides publiques aux entreprises (CICE, et exonérations diverses, etc.) qui ne servent ni l’emploi, ni la revalorisation des salaires, ni l’investissement de l’appareil productif et mettent à mal notre protection sociale ;

 le développement des services publics, partout sur le territoire, en réponse aux besoins de la population, avec des moyens suffisants en personnels pour un bon exercice de leurs missions ;

 le respect des libertés publiques tel que le droit de manifester remis en cause par le gouvernement.

La CGT appelle à tenir des assemblées générales, sur tous les lieux de travail et dans tous les secteurs professionnels, pour réussir la grève et les manifestations le mardi 5 février 2019 et débattre des suites à construire dans la durée.

=>> Télécharger le tract

Partagez cet article
  • email
  • Google Bookmarks
  • MySpace
  • Twitter
  • Wikio FR
  • Facebook

Page d'accueil

Laissez un commentaire :

Current month ye@r day *

La CGT, une force à vos cotés.