Les postiers de Rouen en grève contre la nouvelle réorganisation

Mis en ligne le 15 nov 2018 | Article lu 58 fois


Près d’une cinquantaine d’employés de la Poste de Rouen était encore en grève hier soit plus de 70 % des employés en CDI. Installés devant leurs bureaux du 1 B rue Sablé, ils protestaient contre la nouvelle réorganisation décidée par la direction. « Il y a une baisse de trafic que nous ne contestons pas », assure Vincent Nouvelle, secrétaire général adjoint Sud Normandie. Le délégué syndical enchaîne immédiatement en présentant Géoroute, le nouveau logiciel utilisé par la poste afin d’optimiser les tournées, et, de fait, réduire le nombre de facteurs. Sauf que le logiciel ne fait pas que des heureux. Selon les syndicats, les données rentrées dans le logiciel seraient erronées afin de justifier des suppressions de postes. « Ils suppriment treize tournées de facteurs et vingt-six postes de travail », résume Christophe Lemercier, également secrétaire général adjoint Sud Normandie.

Deuxième sujet de contestation : la mise en place d’une pause méridienne. « Sur les cinquante tournées, le facteur devra s’arrêter quarante-cinq minutes, dans des endroits improbables et sans être rémunéré. Mais il reste à la disposition de l’employeur », reprend Fabien Leseigneur, représentant CGT, « cela remet en question les raisons qui nous poussent à devenir facteur ». « Le but est de travailler le matin. Même si on commence très tôt, on terminait à 14 h », rappelle Vincent Nouvelle.

Ce qui provoque également l’émoi des postiers, c’est la fréquence de ces réorganisations : « On change tous les vingt-quatre mois ce qui entraîne une souffrance au travail ». Les syndicats ont rencontré la direction à plusieurs reprises afin de négocier : « mais on nous a dit ce matin que si nos camarades n’étaient pas contents du peu que nous avions obtenus, les négociations seraient rompues », s’agace Fabien Leseigneur.

Pour l’heure, la CGT a déposé un préavis de grève reconductible et Sud un préavis de grève illimité. En parallèle, les employés devraient rencontrer les députés Hubert Wulfranc et Sébastien Jumel.

M. B.

 

Source

 

Partagez cet article
  • email
  • Google Bookmarks
  • MySpace
  • Twitter
  • Wikio FR
  • Facebook

Page d'accueil

Laissez un commentaire :

Current month ye@r day *

La CGT, une force à vos cotés.