Orange : L’écho des techniques n°15 – Le Journal CGT de la Direction Technique

Mis en ligne le 03 juil 2018 | Article lu 408 fois


=> L’echo des techniques no15

Depuis le 11 juin la grande braderie estivale a commencée. Les appels à candidature pour la réorganisation de la DT viennent d’être ouverts et dureront jusqu’à la fin août. 289 postes supprimés pour seulement 184 créés. Il va donc falloir jouer des coudes car il n’y aura pas de place pour tous. La Direction non contente de se séparer de 105 postes en profitera également pour mettre en concurrence ses cadres. Face à un jury a la neutralité très relative, les cadres les plus promoteurs de la stratégie de la DT partiront avec un avantage certain. Les autres seront mis de côté. Cette réorganisation est un outil pour casser encore davantage les repères collectifs et renforcer l’individualisme. La division du personnel est une nécessité dans la stratégie de ses grosses réorganisations pour réduire brutalement les effectifs. Le grain de sable consisterait en une solidarité de tous pour stoppé cette machine a broyé du personnel. Pour la CGT, il n’y a pas de pire moment que cette période estivale pour opposer le personnel les uns aux autres en les faisant candidater sur des postes improbables. Alors que les agents aspirent, en été, à un repos bien mérité, ils auront l’angoisse de se retrouver à leur retour sur un poste non désiré ou pire encore, sans aucun rattachement. En territoire dans les équipes de technicien la situation est souvent préoccupante. Avec l’arrivée de nombreux intérimaires, la précarité est entrée en force dans les services. Un triple statut compose désormais les équipes. La perte de compétence et d’expertise associée à de nombreuses positions vacantes est réelle alors qu’à l’inverse on en demande toujours plus au personnel. Vous trouverez dans les pages de cet écho des techniques une situation édifiante. Avec des effectifs tendus, le nombre de départs en congé sera calculé au plus juste. Cet été risque d’être terrible pour tous les techniciens qui resteront dans les services. Comment dans ces conditions passer un été serein et des vacances paisibles ? La rentrée risque d’être houleuse. Si l’on ne veut pas que la situation se dégrade encore davantage, il est temps de dire STOP ! La CGT est à l’écoute du personnel pour organiser la contestation.

Partagez cet article
  • email
  • Google Bookmarks
  • MySpace
  • Twitter
  • Wikio FR
  • Facebook

Page d'accueil

Laissez un commentaire :

Current month ye@r day *

La CGT, une force à vos cotés.