La cour des comptes préconise d’enterrer le service public de La Poste

Mis en ligne le 11 fév 2016 | Article lu 1 204 fois

La Cour des Comptes vient de rendre son rapport annuel. La Poste et tout particulièrement les facteurs y sont épinglés. Cela n’engage que la CGT FAPT 77 mais en gros, ce rapport dit :

- trop d’absences, trop d’arrêts maladie

- trop de facteurs par rapport au courrier à distribuer

- trop de garanties (ils n’ont pas osé écrire privilèges) en particulier sur la notion de titulaire de quartier – frein  à la flexibilité libérale.

On va en arrêter là!

Eh, ces gens là, ils savent que froid, pluie, vent, canicule, elles et ils sont des milliers à se lever tôt 6 jours sur 7 ( tiens rien sur le droit à de vrais week-end…) pour assurer – dans des conditions difficiles (bas salaire, manque d’emploi…) – leur mission de service public.

Si besoin était, et comme le propose dans l’unité la Fédération CGT FAPT, il va falloir donner de la voix et faire entendre par la grève, par la manifestation, c’est quoi notre vraie vie!

Lire –> Communiqué fédéral – Poste Cours des Comptes

Partagez cet article
  • email
  • Google Bookmarks
  • MySpace
  • Twitter
  • Wikio FR
  • Facebook

Page d'accueil

Laissez un commentaire :

Current month ye@r day *

La CGT, une force à vos cotés.